top of page

Le pouvoir de l’hitbodédout


LE SUMMUM DE LA PRIERE : LA PRIERE LIBRE


La conversation libre avec D-ieu, le dialogue avec son Créateur dans notre langue familière (Hitbodédout) est le nec le plus ultra de la prière.


Prier D-ieu comme on parle à un ami sincère. Epancher son cœur , Lui révéler par des mots, l'indicible, le secret, l'inconscient.


Faire part à D-ieu de sa situation intérieure ,découvrir nos points positifs, ignorés de nous même, cela constitue un sommet dans le service divin.


" Hitbodédout (Dialogue avec son Créateur) est une valeur suprême, supérieure à tout " (Lik. Moharan II, 25)


Si vous avez le courage d'appliquer ce conseil de Rabbi Na'hman, à savoir parler avec D-ieu lui exposer vos désirs, vos souhaits, vos griefs, vos sentiments, vos joies, vos douleurs…


Vous parviendrez à changer la nature. A changer votre nature et à changer le monde, à vous rapprocher de D-ieu et à rapprocher la Délivrance Messianique.


Vos demandes, vos prières seront exaucées. Mais ne pas se décourager si le résultat n'est pas immédiat.


Il faut attendre et continuer de prier, en renouvelant sa demande de mille et une façons changeantes.


 

LE LIKOUTÉ TÉFILOT


Pour nous aider à instaurer le dialogue avec D-ieu, il existe des prières spécifiques, adaptées à chaque situation particulière.


Elles furent composées par Rabbi Nathan sur l'injonction de son Maître Rabbi Na'hman.


Celui-ci désira que son œuvre principale, le Likouté Moharan soit traduite et transformée en prière .


Le Likouté Tefilot est donc la transposition du Likouté Moharan sous forme de prières.


Grâce à ces prières toutes prêtes, on peut plus facilement accéder au dialogue spontané et libre avec D-ieu.


Par les prières du Likouté Tefilot on parvient à mesurer son éloignement vis à vis de D-ieu.


On parvient à pleurer et à se renforcer dans la joie !


On acquiert la sérénité et les éclaircissements personnels dont on a besoin.


On parvient à entrevoir ce qu'est un juif véritable et on désire le devenir.

Avec l'aide de D-ieu on peut y parvenir complètement.


 

Rabbi Na’hman s’installa à Ouman avant sa disparition. Il était réellement parvenu à atteindre un niveau très supérieur à celui de n’importe quel autre être humain.

Ici encore, il passa tout son temps plongé dans la prière. Il avait un appartement à Ouman, mais le propriétaire pouvait y pénétrer à sa convenance.

Un jour, celui-ci entra à l’improviste dans la chambre de Rabénou et le trouva étendu sur le sol, prostré en prière.

Il était dans une grande faiblesse, et si proche de la mort, que sa vie ne tenait plus qu’à un fil.

Il poursuivit néanmoins ses dévotions et continua à servir Dieu avec une simplicité absolue, jusqu’aux dernières heures de sa vie.

Jusqu'au moment où il quitta ce monde pour monter en paix, vers les sphères célestes les plus élevées.

Heureux est-il! Il déclara même à la fin de sa vie: « Si j’avais su dans ma jeunesse le pouvoir de l’hitbodédout, je n’aurais pas abîmé mon corps par des jeûnes et des mortifications.»

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page